Presse

Presse

 On parle des “P’tites Bouch'” dans la presse !

En 2019 : 

Les P’tites Boucheries entre échange et solidarité

Publié le | Mis à jour le 

La place des Petites-Boucheries, lieu de passage obligé entre Blanqui et la cathédrale.
La place des Petites-Boucheries, lieu de passage obligé entre Blanqui et la cathédrale.
© Photo NR

 

Nous souhaitons créer du lien entre les anciens et les plus jeunes, les habitants et les gens de passage. Dimanche après-midi, les membres de l’association LesP’tites Boucheriesa installé sur la place presque éponyme des Petites-Boucheries, à deux pas de la cathédrale, une zone de gratuité. Un endroit sans rapports marchands mais pas dénué d’échanges, où chacun pouvait déposer comme il l’entendait un objet et repartir avec un autre. Car la solidarité est au cœur des préoccupations de cette association, active depuis 2011, qui se donne pour objectif de sauvegarder ce petit quartier autrefois vivant et commerçant. Cette sauvegarde passe selon Les P’tites Bouch’ par du lien et de la connexion entre habitants, à l’image de cette zone de gratuité, événement organisé depuis quelques années au printemps et qui, dimanche, a fait se rencontrer une centaine de personnes.

Les P’tites Bouch’ ont de l’appétit

Publié le 15/02/2019 à 04:55 | Mis à jour le 15/02/2019 à 04:55

Les P’tites Bouch’, une association très dynamique et très sympathique.
© Photo NR

 

Les membres des P’tites Bouch’ se sont réunis en ce superbe lieu dédié à l’archéologie dans lequel se retrouvent les membres de la Société Archéologique de Touraine (SAT), la chapelle Saint-Libert, afin de tenir leur assemblée générale. Cette association très active, qui regroupe des habitants du quartier Cathédrale-Blanqui, est l’une des rares, démocratie participative oblige, à avoir un fonctionnement collégial, qui réjouit la quarantaine d’adhérents.
Dans ce quartier, où les liens entre voisins sont nombreux, les animations, souvent organisées autour de la place des Petites-Boucheries, ne manquent pas tout au long de l’année : soirées de lecture, repas champêtre, atelier céramique, d’écriture, de cuisine (crue !) expositions, scène ouverte (chants), jeux…
L’une des autres particularités de cette association est qu’elle fonctionne en lien avec les résidents du foyer de la Bazoche, où certaines des animations ont lieu dans l’année et dont quelques-uns sont venus ce jour-là, et qui participent aussi à la chorale Les P’tites Bouch’ en chœur, une quinzaine de personnes qui interprètent chansons françaises et étrangères. En l’occurrence, pour cette fête, poème japonais et chant espagnol.
Les P’tites Bouch’, 3, rue Montaigne. Renseignements sur www.lesptitesbouch.org

———————————————————————————————————

En 2017 : 

Christiane Sénéguon “Zone de gratuité, la belle idée !” dans la Nouvelle République 15/05/2017

Dimanche ensoleillé cette année pour des rencontres entre voisins sur la zone de gratuité de l’association Les P’tites Bouch’. Des vêtements, des jouets, des livres, des bibelots, quelques petits meubles… tout a été installé au fur et à mesure des arrivées sur un coin de trottoir de la Place des Petits Boucheries.

Ni troc ni argent, juste une envie de continuer à faire vivre encore un peu les objets. Des vélos pour enfants ont vite trouvé de nouveaux utilisateurs. Ils avaient déjà été déposés ici il y a deux ans, les garçons ont grandi et les revoilà qui ont fait d’autres heureux avant, peut-être de reprendre le même chemin…

L’autre côté de la place a bénéficié de l’ouverture de l’espace de coworking (travail partagé) Delta pour le vernissage de Guillain Le Vilain, illustrateur. Enfin, c’est le spectacle “Paco chante la paix” qui a animé la fin d’après-midi en musique.

———————————————————————————————————

En 2015 :

“Rencontre et partage dans le quartier”, dans La Nouvelle République du 15/09/2015

Pour la quatrième année consécutive, l’association Les P’tites Bouch’ a organisé, samedi dernier, la fête du quartier, sur la place des Petites Boucheries. L’idée de cette rencontre est de favoriser la rencontre (sic), le partage et la gratuité entre les habitants du quartier. Un stand épicerie proposait des produits confectionnés par chacun. Une zone de gratuité a permis de déposer et d’échanger des objets, livres ou vêtements, offrant ainsi la possibilité aux personnes intéressées de prendre un de ces produits.

Les souvenirs de M. Berger. Au début de la fête, Monsieur, Berger, 93 ans, le plus âgé des habitants du quartier, a raconté ses souvenirs. Expos photos et kakémonos expliquaient l’histoire de ce lieu. Des interventions musicales et la chorale de l’association ont également contribué à apporter un côté joyeux à cette manifestation populaire.

L’association Les P’tites Bouch’ compte trente adhérents. La chorale “Les P’tites Bouch’ en chœur” est passée de 4 à 17 personnes en l’espace de deux ans. Une belle progression !

———————————————————————————————————

En 2012 : 

“Les P’tites Bouch’ insatiables”, dans Tours Infos, n°142, juin 2012

——————————————————————————————————————–

En 2011 : 

“Les p’tites bouch’ font la fête” ,dans Tours Infos ,n° 131, juin 2011

 ——————————————————————————————————————–

Delphine Couturier, “Concentré de vies place des Petites-Boucheries”, dans La Nouvelle République, n° ?, vendredi 27 mai 2011

 ——————————————————————————————————————–

Tours Ma Ville

 ——————————————————————————————————————–

  Et aussi sur le web !

La fête des P’tites Bouch’, La Nouvelle République, 22 juin 2011 »

Retour Page d’accueil Haut de page

Articles récents

  1. Zone de gratuité Laisser un commentaire